Contactez-nous!



Blogue


Bienvenue sur le blogue « Posez vos questions »

À propos du blogue

L’Association d’isolation du Québec est un organisme réunissant des entrepreneurs spécialisés et des manufacturiers et distributeurs œuvrant dans le domaine de l’isolation mécanique et des systèmes d’isolation et d’étanchéité de l’enveloppe du bâtiment. Nos experts sont à la fine pointe des nouvelles techniques et des nouveaux matériaux.

Afin de générer un mouvement d’échange et de partage d’informations techniques avec les professionnels, technologues et autres joueurs de l’industrie de la construction, l’AIQ a conçu à cette fin, le blogue « Posez vos questions ».

Ce médium social est un guichet à solution rapide, pratique et indispensable pour répondre aux questions techniques de mise en œuvre régissant les procédés les plus avancés de construction énergétiquement performante.

Le blogue de l’AIQ sera formé essentiellement de toutes les questions et réponses des participants et de nos experts. Un seul guichet d’information disponible pour tous.

Posez vos questions à nos experts

Comment faire?   Choisissez votre secteur, identifiez-vous et posez votre question.

IMPORTANT

  • Seules les questions d’ordre technique seront retenues ainsi que les questions concernant les caractéristiques et attributs des matériaux en général.
  • Les questions concernant un produit ou un choix de produit quelconque ne sont pas admissibles.


Posez votre question sur l’isolation mécanique
Posez votre question sur les systèmes d’étanchéité et d’isolation de l’enveloppe


Nos experts

Chaque équipe d’experts est composée d’entrepreneurs spécialisés, manufacturiers et distributeurs. Deux (2) médiateurs agissent aussi à titre de scrutateurs.


Comment ça fonctionne ?

  • Chaque question est acheminée à l’équipe d’experts et aux médiateurs.
  • La ou les réponses des experts sont acheminées aux médiateurs.
  • Les médiateurs scrutent les réponses et les acheminent aux participants.
  • Les questions et réponses sont publiées sur le blogue pour consultation générale.
  • Le délai pour recevoir les réponses est de 24 heures ouvrables.
  • Si la question n’est pas claire ou si son contenu n’est pas acceptable, les participants en sont avisés.


Nos équipes d’experts sont prêtes et attendent vos questions. Au plaisir de vous aider et de vous faire profiter d’une expertise en ligne!

Contactez-nous pour de plus amples renseignements.

Mentions légales du blogue de l’AIQ



Questions du blogue

Question :

Est-ce que l’on peut utiliser un isolant en mousse plastique sur un mur extérieur lorsque le revêtement architectural est en aluminium?

Réponse :

Pour les bâtiments de 3 étages et moins, il n’y a aucune restriction au Code de Construction du Québec.

Pour les bâtiments de plus de 3 étages avec parement d’aluminium, on doit s’assurer que l’assemblage de mur à construire rencontre les exigences de l’article 3.2.3.8 qui demande que l’assemblage ait réussi le test CAN/ULC S101, 15 minutes de résistance pour protéger l’isolant combustible.

Par contre si l’assemblage respecte l’article 3.1.5.5. et que le test CAN/ULC S134 est réussi, les exigences de 3.2.3.8 ne s’appliquent pas.

Valider auprès des manufacturiers de produits isolants combustibles, comme les panneaux et le polyuréthane giclé, ils ont les exigences et résultats aux tests.

Question :

Un spécialiste de la décontamination se présente en stipulant qu’il faut procéder à la décontamination de moisissures dans l’entretoit avant la fin de l’automne (novembre). Comment faire pour s’assurer que le travail est vraiment requis?


Réponse :

Les travaux de décontamination de moisissures se font que très rarement dans un entretoit surtout en cette période de l’année. Pour vous assurer de la nécessité des travaux, valider auprès d’un installateur qualifiée (contre-expertise).

Soyez vigilant! Il y a des fraudeurs qui inventent des travaux, qui dans les faits, ne sont pas nécessaires.

Voir émission de la facture du 18 octobre 2016

Voir la publication Facebook



Question :

Est-ce qu’un canevas recouvert de 2 couches d’enduit ignifuge peut être installé à l’extérieur?

Réponse :

Le canevas est un produit utilisé comme élément de finition intérieure seulement.

Il existe d’autres options pour la finition d’un système d’isolation extérieur, telles que les membranes élastomères, le revêtement d’aluminium ou en inox, les enduits extérieurs.

Questions :

Comment faire adhérer la laine de fibre de verre en matelas, directement sur le crépi des murs et sur la membrane élastomère de la fondation?

Peut-on ensuite, faire une finition de crépi directement sur cette laine au niveau des murs extérieurs?

Est-ce nécessaire de protéger cette laine sous le niveau du sol avec une membrane delta ms?

Réponse :

L’installation d’un matelas isolant à faible densité n’est pas recommandée pour application sur un mur de fondation extérieure. Les matelas isolants sont conçus pour être insérés dans la charpente des murs, des greniers, des plafonds et des planchers.

Il est recommandé de choisir un isolant rigide capable de résister à la compression et ayant été conçu spécifiquement pour ce type d’application. Par exemple, les isolants de polystyrène extrudé et/ou les isolants de laine de roche à très haute densité pourraient être considérés pour ce type d’application.

Il est possible également d’avoir recours à un substrat (tel qu’un grillage métallique) apposé sur l’isolant avant d’appliquer le crépi de finition.

Veuillez contacter et/ou consulter les fiches techniques des manufacturiers de produits pour sélectionner l’isolant approprié.

Question :

Est-ce que l’on peut isoler un tuyau de vapeur avec un isolant élastomère 1 pouce?

Réponse :

Cela dépend de la température de la vapeur.

Consulter les fiches techniques des manufacturiers, car certains produits ont une limite de température de fonctionnement de 220 degrés Fahrenheits tandis que d’autres de 300 degrés Fahrenheits.

Question :

Doit-on poser une tôle d’aluminium en-dessous du conduit extérieur situé sur un toit?

Mise en contexte :

Nous avons posé une membrane Alumaguard tout autour d’un conduit extérieur situé sur un toit et également installé une chemise d’aluminium bosselée sur le dessus et les côtés, mais pas le dessous du conduit.

Réponse :

En principe, avec l’Alumaguard bien installé sur le dessus et les côtés ainsi que l’Alumaguard Lite en dessous, la chemise d’aluminium est superflue, c’est comme une ceinture et des bretelles.

Il n’est donc pas nécessaire d’installer une tôle d’aluminium en-dessous du conduit extérieur situé sur le toit. Selon les détails prévus au devis, l’ingénieur pourrait toutefois exiger l’aluminium en dessous, même si cela ne changera rien à l’étanchéité du système.

Question :

Comment bien isoler 2 murs extérieurs de béton dans un garage attaché à la maison? Il n’y a pas assez d’espace pour mettre des murs de 2 x 3po avec du gypse à cause de la porte de garage. Est-il possible de mettre une styromousse avec un pare-vapeur et laisser le tout à découvert?

Réponse :

Il serait préférable de prévoir une finition des murs et de faire une boite au pourtour de la porte de garage, de cette façon, l’isolant serait protégé des impacts, de l’eau et de l’humidité.

Par ailleurs, tous les isolants plastiques doivent être protégés du côté intérieur, pour la propagation de la flame, un gypse ½ » régulier est conforme ou un contreplaqué aussi. Pour les isolants de fibre, ils doivent être protégés de l’eau et des impacts mécaniques. Idéalement l’isolant doit être en contact direct avec le mur de béton et n’avoir aucun joint.

Laisser le mur sur le polyéthylène n’est pas un assemblage durable. Il devrait être giclé au polyuréthane et être recouvert d’une barrière thermique giclée afin de le rendre conforme au Code de construction.

Question :

J’ai un entrepreneur qui isole mon plafond intérieur chez moi. Présentement, j’ai une isolation avec de la laine fibre de verre, et par-dessus, mon entrepreneur m’a suggéré d’installer une membrane à bulle réfléchissante (l’envers est blanc). L’entrepreneur a installé le côté blanc vers l’intérieur. Doit-il être installé du côté apparent ou non?

Réponse :

Le côté blanc sur la laine et l’aluminium du côté apparent, tel que suggéré par le fabricant.

Contexte :

Une maison de type « Mid Century » avec un toit plat en angle (5 à 8 degrés), de dimension 47 x 33pi, laine isolante de 2 po datant de l’année de construction 1955 et une distance de 9 po entre le gypse et la surface du toit.

Questions :

  • Doit-on enlever la vielle laine, isoler avec de l’uréthane 2 po d’épais et y ajouter de la laine de fibre R20 par-dessus, pour obtenir un résultat R28?
  • Est-ce que 1 po d’espace est suffisant pour la circulation d’air, considérant 2 po d’uréthane plus 6 po de laine?


Réponse :

En vertu des exigences du Code de Construction – section 9.19, il faut vérifier si la cavité de ventilation et la structure permettent de ventiler la totalité du toit.

Premièrement, la conception idéale est une structure croisée en mettant un 2 x 3 pi à plat sur les solives de plafond existant. Ensuite, un espace d’air à 65 mm d’épaisseur. Puis, si le toit est une seule pente faible, il est préférable d’ajouter des maximums. S’il n’y a pas de maximum, il faut s’assurer que toute la toiture a une prise d’air à la partie basse et une exfiltration d’air à la partie haute.

Les valeurs isolantes à atteindre pour les maisons neuves d’aujourd’hui est R41. À long terme les économies d’énergie et les subventions, si accessibles, vont payer la différence de coûts d’achats. Le choix d’un polyuréthane de type 2 à R6 aux pouces, à long terme, permette d’atteindre tous les objectifs avec le toit le plus mince possible.

Profitez de l’occasion lorsque vous faites des travaux majeurs tels que la réfection complète de votre toiture, pour vous mettre à niveau quant aux normes d’aujourd’hui. Vérifier auprès de votre entrepreneur, si un programme de subvention est accessible.

Mise en contexte : bâtiment grande hauteur de 12 étage abritant des condos avec un réseau de drainage pluvial.

  • Si la tuyauterie de drainage est en amiante-ciment, seule la partie horizontale (à partir du drain de toit) est isolée.
  • Si la tuyauterie de drainage est en fonte, toute la tuyauterie de drainage pluviale est isolée.


Question :

Pour une tuyauterie en plastique IPEX – XFR, est-ce que toute la tuyauterie devrait être isolée ou seulement la portion horizontale à partir du renvoi de la toiture pour éviter que la tuyauterie ne condense?

Réponse :

Considérant les changements de températures fréquents et le facteur pluie en hiver, le pluvial XFR condense quand même. Il est recommandé d’isoler tous les drains pluviaux du dernier étage jusqu’au plancher du rez-de-chaussée avec une isolation de type flexible 1 1/2 avec pare-vapeur.

Question :

En hiver, à la base du mur et du sol, le long des murs extérieurs exposés aux vents au 3ème étage de notre bâtiment (il n’y a que des duplex de chaque côté du bâtiment), l’air froid se fait sentir. L’isolation est une mousse de polyuréthane et nous aimerions savoir, selon les photos fournies, si l’isolation a été effectuée correctement.

Nous avons mesuré les températures et parfois elles ont atteint 6 à 8 degrés Celsius. Nous avons également placé un kleenex dans ces zones, et nous pouvons facilement voir le kleenex bouger comme un drapeau dans l’air

Est-il normal d’avoir les espaces vides à l’intérieur du mur isolé, comme le montrent les flèches?

  • Nous pensons que l’écart entre le mur intérieur et l’isolation peut être nécessaire mais nous ne sommes pas certains.
  • Le calfeutrage (de l’intérieur de l’appartement) et à la base du mur corrigera-t-il le problème?
  • Le travail doit-il être effectué derrière le mur de gypse pour corriger les écarts dans l’isolant et jusqu’à la base du plancher, là où il n’existe actuellement aucune isolation?
  • S’il y a du travail correctif à effectuer, nous voulons nous assurer que cela se fait correctement avant de procéder.


Réponse :

Le mieux serait de faire faire une évaluation énergétique, soit un test d’infiltrométrie qui permet de vérifier les fuites d’air et établir le plan de travail requis.

Question :

Quelle est la meilleure solution pour isoler un sous-plancher de solarium non isolé? Est-ce en uréthane giclé qu’il faut que j’isole ? Quelle est la préparation à faire avant d’isoler?

  • J’ai 2.5 pieds de vide sous mon plancher de solarium.
  • J’ai une partie d’armoire de cuisine au-dessus d’un solarium non chauffé, et ç’est vide sous le plancher de solarium 2 1/2 pieds, donc froid en hiver.
  • J’aurais besoin d’isoler sous ce plancher et une partie du mur attenant a cette armoire de cuisine.


Réponse :

Le polyuréthane est le produit tout indiqué pour ce type d’application. C’est l’isolant qui vous donnera le meilleur facteur R au pouce soit R-6. Vous n’avez aucune préparation à faire et vous pouvez gicler directement sur le contreplaqué du plancher.

Par contre l’épaisseur idéale pour cette application serait de 5 pouces d’épais minimum pour que ce soit efficace.

Question : Joints rigides et supports sur aérocar

J’ai deux questions majeures à vous poser concernant les joints rigides et supports sur aérocar (voir les devis joints en pdf).

Réponse :

L’Association canadienne d’isolation thermique devrait mettre à jour le Guide des bonnes pratiques de l’ACIT au sujet de l’isolant haute résistance à la compression sous les supports. Celui-ci étant un complément au devis de l’ingénieur, il en revient à ce dernier de spécifier quel type d’isolant doit être installé entre le conduit et le support, car un ‘’isolant haute résistance à la compression’’ laisse place à interprétation.

Dans le cas des joints surélevés, le Guide des bonnes pratiques de l’ACIT est plus clair, mais ne stipule pas l’épaisseur requise sur le conduit. Toutefois, il est permis de croire qu’il devrait être de la même épaisseur d’isolant sur une bride de tuyauterie.

Quant à la largeur du chevauchement, c’est l’ingénieur qui le prévoit dans son devis.

Question :

Quelles sont les normes à respecter au sujet du calorifugeage (tuyaux de plomberie, conduits de ventilation et équipements de ventilation)?

Épaisseur d’isolant? Longueur de tuyau ou de conduits à isoler? Quelle finition appliquer sur l’isolant? Quel type d’isolant utiliser? Avez-vous un tableau simple et clair expliquant selon tel type de tuyaux (acier, pex, cuivre…) ou conduit on doit isoler avec tel type d’isolant, selon telle épaisseur, sur telle longueur… Connaissez-vous les dégagements à respecter entre une ouverture pratiquée dans un mur et l’isolant?

Réponse :

Pour répondre convenablement à la question, il est nécessaire de lire le devis sur lequel on y retrouve les plans en ventilation et plomberie afin de vous identifier les types d’ isolants et épaisseur à installer pour chacune des spécialités.

Question :

Quels sont les risques d’incendie durant ou après l’application du polyuréthane sur une fondation extérieure. Les risques sont-ils les mêmes avec les panneaux rigides de polystyrène extrudé?

Réponse :

Vérifier toujours auprès du représentant de mousse plastique quant aux normes en vigueur et à la méthode sécuritaire des travaux. Lorsque c’est fait correctement, il n’y a aucun danger.

Il se peut qu’un revêtement ignifugé soit nécessaire ou qu’un panneau de Fibrociment soit requis devant l’isolation avec un crépit sur celui-ci.

Assurez-vous également que l’application maximale soit de 2 pouces d’uréthane à la fois afin d’empêcher qu’il ne se forme un noyau de chaleur à l’intérieur du matériel. Une fois l’uréthane ou le polystyrène installé, ces produits restent inflammables.

Question :

Dans le cadre d’un projet commercial, on exige des surépaisseurs d’isolation au-dessus des joints des conduits et des fers angles équivalents à l’épaisseur de l’isolation, soit : une surépaisseur de 2po au-dessus de chaque joint et chaque fer angle.

On demande d’appliquer cette méthode pour les conduits de la salle mécanique, car l’air n’est pas traité (taux d’humidité et température variable) cela éviterait d’avoir une condensation aux joints à long terme (traces brunâtres).

Réponse :

Dans le cas des joints surélevés, le Guide des bonnes pratiques de l’ACIT, version anglaise, stipule que l’épaisseur doit être la même que sur le conduit. Il en est de même en ce qui concerne l’épaisseur d’isolant sur une bride de tuyauterie.

Quant à la largeur du chevauchement, c’est à l’ingénieur de le préciser au devis. Dans le cas de « zone grise », l’idéal est de présenter une solution de qualité en tenant compte des principes du des bonnes pratiques et du devis de l’ingénieur. Nous avons un devoir de respecter le devis des ingénieurs qui est parfois incomplet et d’utiliser le Guide de façon plus générale.


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.