Contexte :

Une maison de type « Mid Century » avec un toit plat en angle (5 à 8 degrés), de dimension 47 x 33pi, laine isolante de 2 po datant de l’année de construction 1955 et une distance de 9 po entre le gypse et la surface du toit.

Questions :

  1. Doit-on enlever la vielle laine, isoler avec de l’uréthane 2 po d’épais et y ajouter de la laine de fibre R20 par-dessus, pour obtenir un résultat R28?
  2. Est-ce que 1 po d’espace est suffisant pour la circulation d’air, considérant 2 po d’uréthane plus 6 po de laine?

Réponse :

En vertu des exigences du Code de Construction – section 9.19, il faut vérifier si la cavité de ventilation et la structure permettent de ventiler la totalité du toit.

Premièrement, la conception idéale est une structure croisée en mettant un 2 x 3 pi à plat sur les solives de plafond existant. Ensuite, un espace d’air à 65 mm d’épaisseur. Puis, si le toit est une seule pente faible, il est préférable d’ajouter des maximums. S’il n’y a pas de maximum, il faut s’assurer que toute la toiture a une prise d’air à la partie basse et une exfiltration d’air à la partie haute.

Les valeurs isolantes à atteindre pour les maisons neuves d’aujourd’hui est R41. À long terme les économies d’énergie et les subventions, si accessibles, vont payer la différence de coûts d’achats. Le choix d’un polyuréthane de type 2 à R6 aux pouces, à long terme, permette d’atteindre tous les objectifs avec le toit le plus mince possible.

Profitez de l’occasion lorsque vous faites des travaux majeurs tels que la réfection complète de votre toiture, pour vous mettre à niveau quant aux normes d’aujourd’hui. Vérifier auprès de votre entrepreneur, si un programme de subvention est accessible.